(re)Naissance

1 Décembre 2014, 18:22
(re)Naissance
Mon fils vient d’avoir six mois et je suis officiellement sortie de ma période “post-accouchement”, avec une phrase dans la tête : comment inventer notre réalité ? Après m’être laissée bercer par l’observation tendre de la vie qui vient, je suis prête pour mes petites victoires. Et autant de combats :)

Autant dire tout de suite que j’aime ma vie, et que je choisis consciencieusement et avec amour les personnes qui en font partie. Mais maintenant je dois choisir et transformer la zone inconnue qu’est demain : Que sera ma vie de femme ? Que sera ma vie de mère ? Que sera ma vie de conteuse ? Ma vie d’actrice et de creativeproducer ? Comment sera ma vie de biznesswoman ? De buzznessgirl ;)  ? Comment vais-je faire pour apprendre à mieux parler anglais et pour perdre mes kilos de grossesse ? Pour donner une vie aux histoires que j’invente ? Comment inventer de nouvelles règles entre le public et moi ? Comment m’habituer à cette nouvelle vie hors de Paris ?  Comment me dépasser tout les jours un peu plus pour être différente ?

Tant de questions que je meurs d’envie… mais il n’y a aucun tour de magie. Seule l’expérience compte. Et si je commence cette histoire ici, c’est qu’il n’y a pas de triche. C’est difficile certains jours de résister aux clichés et aux modèles, on se perd à croire qu’on peut tout être à part soi-même : “super femme, super maman, super copine, super professionnelle, super jolie, super créative, super immigrée, super intéressante, super combative, super bien dans ses baskets, super adaptée, super intégrée, super dynamique, super sportive, super zen, super polie, super intelligente, super internationale” Stop Laura ? Ok, si je veux inventer cette vie de super héroïne, je dois le faire à ma façon. Parce que les modèles sont faux. Aucun modèle ne tient lieu d’objectif. Il y a l’expérience des autres et soi même. Point. Je me bats pour mes idéaux et ma vie de famille, il n’y a pas d’autre modèle valable.

Je veux faire revenir la magie dans mon quotidien et gagner un combat : celui de ma violence. Si je n’accomplis pas ce que j’ai en tête, je ne serai pas heureuse. Si je ne suis pas heureuse je serai violente. Envers moi même, envers les autres. Et petit à petit, je n’arriverai plus à parler. Et il y a tellement de trucs dont j’aime parler et puis finalement je me tais parce que je suis trop fatiguée. Mais si ça commence, le dialogue ne s’arrête pas. Alors ce soir je commence :) et je ne me fatiguerai pas. Mon combat je ne le remporterai pas en 1 round ni en 10, on embarque dans un voyage multi destinations ! Je sais simplement que je veux gagner tout les jours, partir à l’aventure tout les jours, me dépasser et reconnaître ce qui fait avancer, pour le partager, petites victoires après petites victoires…

#aimer #entreprendre #etreunefemme #artiste #combat #victoires  #heart family #process #lifestyle #cuisineperso #goodnews

see all

All Rights Reserved © Laura Kpegli - Coding: verot.net